Jean-Baptiste Nataf Photographies
Accueil >

Ce sont les reflets du jardin du cloître des Cordeliers dans les vitrines où étaient exposées mes photographies de l'an dernier "Jussieu entre chien et loup" qui m'ont donné l'idée d'y exposer "mes" arbres. Je suis parti à leur recherche dans mes négatifs et mes diapositives. Je les attendais, je ne les avais pas oubliés, ou, ce sont eux qui m'attendaient. C'est à la suite de ce "voyage" que le titre de l'exposition s'est imposé. "Mes" arbres sont épiques, comme l'histoire de l'humanité. Ils nous renvoient notre histoire. Les arbres sont âgés, comme l'histoire de l'humanité. "Mes" arbres sont souvent en noir et blanc. Des statues leur font miroir. A plusieurs ils forment des scènes, des épisodes historiques. Il faut reculer un peu pour avoir cette vision plus large, c'est pour cela que les tirages sont grands. Le recul élimine des reflets. Les reflets changent dans la journée. Je ne sais pas ce qu'ils feront de mes grands personnages, ni des scènes qu'ils composent. Bonne promenade.

mai 2013